• Réouverture le 15 juillet 2020.
    « Le mélange des genres »
    nouvelle scénographie

Réouverture le 15 juillet 2020

    

Le musée bien dans ses baskets


Pour sa réouverture, programmée le 15 juillet, le musée de la Chaussure élargit le champ de ses collections avec des noms de légende : La Boltina de Louboutin, la Stan Smith d’Adidas… qui le font entrer de plain-pied dans le monde contemporain.
 
Toiture réparée, murs repeints de frais, oubliée la grêle, le musée de la Chaussure s’éveille telle la Belle au bois dormant après un long sommeil. L’équipe du musée cependant, loin de s’endormir sur ses lauriers, s’est au contraire activée pour vous préparer une surprise avec la présentation de nouvelles collections, jamais encore montrées et pour certaines récemment acquises : des pièces plus modernes, plus contemporaines, parfois iconiques, dans lesquelles chacun pourra se retrouver, s’identifier… 


Louboutin versus Jourdan


Parmi elles, la star mondiale, la basket, déclinée dans toutes les marques, avec, en figure de proue, la légendaire Stan Smith, revenue en force il y a quelques années ; mais aussi, bien sûr, la reine de la rue, la très tendance sneaker dont l’industrie du luxe a su rapidement s’emparer ; ou encore, toujours très chic et très prisé, l’élégant escarpin qui permettra de confronter la cliente Charles-Jourdan des années 60 et la fan de Louboutin des années 90 à nos jours. A ce propos, il vous faudra absolument écouter les extraits de La bonne vendeuse Seducta de A à Z… Un guide devenu de nos jours presque surréaliste ! 


Des thématiques d’aujourd’hui


Compléments indispensables, ces pièces -qui viennent s’ajouter aux 20 000 objets déjà conservés au musée- sont présentées dans deux salles, le chœur de la chapelle et le parloir, au terme d’un parcours qui raconte l’histoire de la chaussure à travers l’espace et le temps depuis l’antiquité. Symboles pour certaines d’une génération, démocratisées pour d’autres par des personnalités, artistes ou sportifs, elles sont le reflet de l’évolution de notre société qu’elles permettent d’aborder et de questionner au travers de diverses thématiques telles la mode unisexe, le mélange des genres, les stéréotypes… 


De multiples anecdotes


Des thématiques étayées d’illustrations, de photographies et autres enregistrements sonores ou vidéos, pour une touche plus ludique, renforcée encore par de multiples anecdotes. Vous apprendrez ainsi l’origine des Dr.Martens, comment sont nées les espadrilles compensées, pour quelle danseuse ont été créées les richelieus blanches que portait Gainsbourg, qui a eu l’idée de féminiser les derbies, pourquoi les semelles des Louboutin sont-elles rouges ?...
100 ans de mode
Enfin, vous serez invités à découvrir, dans la salle dite du parloir, 100 ans de mode, de 1910 à 2010, au travers de souliers, associés à des visuels et à des objets emblématiques de l’époque qui rappelleront sans doute à certains quelques souvenirs. Laissez-vous guider par votre curiosité… 

 

En attendant la réouverture, le parcours des 8 chaussures géantes est à découvrir en solo ou lors d’une visite guidée.

 

Même fermé, le musée a de l'actualité ! Découvrez-la sur la page Facebook du musée de la chaussure.

 

Pour les visites de groupes, l'office de Tourisme peut vous proposer d'autres visites en attendant la ré-ouverture.